Apéros-Goûters 1

LE GOUTER DES GRANDS, C’EST MAINTENANT…

DU LAIT BIEN FRAIS, DES PATISSERIES ET DES COCKTAILS… A LA RENTREE, GRAND SEIGNEUR LANCE UN NOUVEAU CONCEPT D’APERO 100% FENDARD ET REGRESSIF : LES APEROS-GOÛTERS ! OU LE RETOUR DU QUATRE-HEURES POUR ADULTES… PRIERE D’APPORTER SON BAVOIR, CA VA GOUTER JUSQU’AU BOUT DE LA NUIT.

Encore un apéro ? Non, un apéro- goûter ! Ou plus exactement, une collation de fin d’après-midi pour les grands, un quatre-heures pour adultes et plus si affinités… Après des décennies de confiscation arbitraire par les personnes âgées et les enfants, Grand Seigneur, le magazine du plaisir à table, est en mesure de vous l’affirmer : le goûter des fêtards reprend ses droits. Une vraie pause gourmande et régressive dans le souvenir affamé des années lycée autour d’un verre de lait et d’un paquet de biscuits Granola ou Oreo. Partout, de l’entreprise aux bancs des facultés, on sentait poindre cette nostalgie des Langues de Chat et des Sablés au chocolat, des Cannelés bordelais et des Cakes aux fruits, des Macarons et des fraises Tagada. Le tout noyé et prolongé dans la fraîcheur d’une bouteille de lait à peine sortie du frigo. Ce moment d’abandon et de sérénité, cet instant rien qu’à soi où l’ennui des autres suspend son vol, cette parenthèse croquante et lactée dans le ressac du stress et des emmerdes, non seulement vous pouvez vous l’offrir chaque après-midi entre potes ou collègues, mais rien ne vous interdit de transformer vos quatre-heures biscuités en cinq-à-sept gloutons et arrosés (avec modération). Mes amis, l’ère de l’happy-hour pâtissier est en marche ! Et rien ne saurait l’arrêter…

La graphiste Nina Dardenne et les comédiens Arthur Mazet et Kharidja Touré du film La colle en plein orgasme pâtissier avec un verre de lait…

Quand les douceurs d’avant-soirée se déclinent en Cannelés de chez Jean-François Foucher, ces petits cylindres caramélisés et parfumés au rhum et à la vanille que le reste du monde nous envie, quand les en-cas de sortie de crise sont des Macarons veloutés Infiniment Citron et Infiniment Banane de Pierre Hermé, que les amuse-bouches de l’après-midi oscillent entre de gigantesques parts de Fraisier de chez Hugo et Victor et des éclairs Framboise Passion et Rose Bonbon de Christophe Adam, alors le bartender et les cocktails ne sont jamais loin. Il est grand temps d’en finir avec les cacahuètes douteuses et les pistaches qui collent aux doigts à l’heure de l’apéro. Alcoolisés ou pas, nos rafraîchissements de début de soirée ont droit aux friandises qu’elles méritent. Le lait-vanille, le Smoothie cannelle, le White Russian, le Virgin Pina Colada, le Moloko, le Brandy Alexander (et tous leurs petits frères bien dosés) ne sont pas perpétuellement condamnés aux chips flagada et au guacamole de fin de banquet. Ouvrons vite la boîte à gâteaux et une bonne bouteille de lait, l’enfance perdue est un délice dont on ne se remet jamais mieux qu’avec un peu d’absurde et de grandeur dans l’assiette.

L’humoriste Camille Lellouche en plein selfie de goûter avec quelques verres de lait et des biscuits volants.

Et c’est justement ce que nous allons faire dès les prochaines semaines avec les premiers apéros-goûters organisés par Grand Seigneur au Bistrot Marguerite, 1 place de l’Hôtel de Ville (Paris 4e) de 17h à 23h. Tenue de goûter obligatoire et méga-fringale exigée ! Vous êtes bien sûr tous nos invités (réservations sur omalnuit@ gmail.com)… D’ailleurs, en attendant l’heure du Tequila Rose et des sucreries sur canapés, le photographe Charlélie Marangé et toute sa fine équipe vous ont préparé un véritable portfolio illustré. Une sorte de mode d’emploi du goûter des grands, avec la complicité de nos amis Fred Royer et Émilie Arthapignet de la Cérémonie des Gérard, Arthur Mazet et Karidja Touré du film La Colle, la pilote de course Inès Taittinger et l’humoriste Camille Lellouche (à partir du 10 septembre à la Gaîté-Montparnasse, Paris 14e), les duettistes de Quotidien (TMC) Éric & Quentin. Et bien sûr toutes les pâtisseries de Pierre Hermé, Jean-François Foucher, Hugo & Victor et Christophe Adam ! Encore un tout petit peu de patience, le goûter des grands, c’est maintenant (enfin presque). O.M.

Retrouvez l’intégralité de notre sujet « Le goûter des grands, c’est maintenant…» dans le nouveau Grand Seigneur, actuellement en kiosques. 

 

Grand Seigneur, le magazine du plaisir à table, 6,90 Euros en kiosques.