162A8006

BENOIT CALVET (MAISON BENOIT ET VALERY CALVET) : « UN VIGNOBLE EN PLEINE MUTATION ! »

Pour ce grand magicien des vins – qui assemble les cépages comme des best-sellers – les vins de Bordeaux n’ont jamais été aussi bio et tournés vers l’avenir…

Benoit Calvet, qu’est ce qui changé à Bordeaux ces dernières années ?

A peu près tout. En quinze ans, l’usage des intrants chimiques dans les vignes a été réduit de moitié. 40% des domaines sont désormais engagés dans une démarche environnementale (avec un objectif de 100%). Le bio et la biodynamie ont dépassé leur révolution culturelle pour devenir une source d’inspiration pour tous. Et l’oenotourisme fait un vrai carton avec près de 8 millions de personnes par an qui viennent d’un peu partout visiter la ville, la Cité du Vin. Et bien sûr nos vignobles ! On peut dire que nous sommes en pleine mutation…

Vue sur le vignoble de la tour du Château Peybonhomme-les-Tours

Concrètement, ça se passe comment ?

A Bordeaux, cette prise de conscience va clairement au-delà du bio. Toute la filière adhère aujourd’hui à ce qu’on appelle la charte de Responsabilité Sociétale de Entreprises (RSE). Ça veut dire moins de carbone, moins de pesticides évidemment. Mais aussi adopter les principes de la biodynamie pour les plus audacieux.

Aider, par exemple, les vignerons à traiter leurs vignes en douceurs. Là où, justement, le changement climatique – c’est-à-dire le froid, la canicule, la grêle, etc – les amènraient à traiter plus souvent. Enfin, protéger le tissu social de Bordeaux où, malgré les grands Châteaux classés, beaucoup de propriétaires sont des gens aux revenus modestes. Dans cette démarche éthique, le négoce est d’ailleurs un fantastique accélérateur de tendances…

Vous-même, vous êtes négociant ?

Je suis créateur de goûts ! C’est-à- dire que j’assemble des vins, comme peut le faire une propriété avec ses différents cépages, mais à plus grande échelle avec des producteurs pour mes clients. Il faut savoir qu’aujourd’hui à Bordeaux, beaucoup de producteurs sont négociants et inversement. Nous sommes tous dans le même tonneau…

Benoit Calvet est également Co-Président de la Commission technique du CIVB (Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux).www.benoitvaleriecalvet.com

Photos : Florian Thévenard

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Découvrez l’intégralité du dossier UN JOUR, J’IRAI À BORDEAUX AVEC TOI ! dans le dernier numéro de Grand Seigneur, le magazine du plaisir à table, actuellement en kiosques !