fbpx

Grand Seigneur, le magazine qui prend son temps

Enfin en kiosques ! Après quelques mois passés à déjeuner et digérer, Grand Seigneur est heureux de vous confirmer qu’il y a du gros gibier dans son nouveau numéro… A déguster chez votre marchand de journaux.

Grands Seigneurs, Grands Seigneurettes, le magazine que vous attendez tous est enfin en kiosques ! Tel un gigot de sept heures ou une blanquette de pintade au riesling (qui aurait un peu trop forcé sur le riesling), ce nouveau numéro aura pris son temps avant de sortir de table. Mais il est bien là. Croustillant et juteux comme un tagine de pigeon aux coings… Vous prenez quelque chose ? Franz-Olivier Giesbert, le Daniel Guichard du journalisme de table, nous explique les délices de l’investigation au restaurant. Un entretien stupéfiant sur le pouvoir des notes de frais et les intrigues de palais. Florent Malouda, le footballeur que le monde nous envie, raconte en exclusivité – avec sa maman Armelle ! – les mystères vaudou du caca d’or (un piment local) et de la cuisine de Cayenne. Jean-Louis Murat, le chanteur à fromages qui puent, revient sur la spiritualité du Salers aux artisons et les « bagnoles en forme de foufoune ». Christophe Michalak, le pâtissier qui transforme les religieuses en orgasmes, nous dévoile les dessous de la nouvelle cuisine au beurre : celle qui fait planer mais qui fait pas grossir (en tous cas, moins que le reste)… Ruben Sarfati (Top Chef), le plus doué des jeunes chefs en scooters, nous révèle pourquoi on peut avoir 19 ans et cuisiner comme Taillevent sans avoir fait d’école ou presque. Et pour l’apéro ? Les cuvées rock de Sting et Mick Jaeger, le rosé de Sartène des avocats d’ Yvan Colonna, les entremets à la bière de Romain Tischenko (Top Chef), le Côtes-de-Provence au miel de Mylène Demongeot… Et ça n’est qu’un début ! Tout commence au restaurant (notre QG : Les Portes, 15 rue de Charonne, Paris 11è) ou chez votre marchand de journaux. Bonne lecture, bon appétit. Vive la France, vive la République, vive les plats en sauce ! A demain…

www.restaurantlesportes.com

Olivier Malnuit